Pour apaiser l’anxiété et reprendre la situation en main, le locataire de l’Élysée serait prêt à prendre tous les risques, sans encourir de conséquences. En visioconférence face au premier rang des donateurs de Londres, le chef de l’État Emmanuel Macron aurait envisagé, Il y a « une quinzaine de jours », de démissionner de son poste, puis de briguer un second mandat présidentiel.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here