Si le président de la République décide de donner une nouvelle impulsion politique à son premier quinquennat, en vue de la prochaine élection présidentielle, Emmanuel Macron pourrait se séparer d’Edouard Philippe. C’est une décision difficile à prendre alors que l’actuel locataire de Matignon n’a pas démérité pendant la crise de Covid-19, et que sa cote de popularité a été multipliée par trois. Dans un acte politique fort, le chef de l’Etat pourrait néanmoins décider de remercier son Premier ministre, et créer la surprise générale en désignant une femme au fonction de chef du gouvernement. Du jamais vu depuis l’époque de François Mitterrand.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here