Sophie Wilmès : Les soignants tournent le dos à la Première ministre

Author

Categories

Share

Sophie Wilmès : Les soignants tournent le dos à la Première ministre

Ce samedi 16 mai, Le personnel soignant de l’hôpital Saint-Pierre de Bruxelles a réservé un accueil pour le moins glacial à Sophie Wilmès.

La cheffe du gouvernement était en visite non-officielle à l’établissement hospitalier. Au cœur de la lutte contre l’épidémie de nouveau coronavirus. Mais à son arrivée au CHU Saint-Pierre Bruxelles, les médecins et infirmiers urgentistes, personnel médical avaient choisi de tourner le dos à la Première ministre. « Comme les responsables politiques qui tournent le dos à nos appels à l’aide au cours de cette année ». Ils protestent ainsi contre le plan de coupes budgétaires dans le domaine de la santé publique. Du temps où Sophie Wilmès était ministre du Budget en 2015 .

Sophie Wilmès BRISE LE SILENCE

« J’ai envie d’apporter un message d’apaisement d’égalité et de solidarité, » a confié la cheffe du gouvernement sur l’antenne de RTBF. « Je ne conçois pas de cette façon, en aucune manière, que l’après-crise sanitaire soit ramené à ce qui avait avant. Il faudra structuraliser la revalorisation du métier d’infirmier/infirmière, c’est une certitude comme le soleil qui se lève tous les matins. »

« Il y a eu l’expression d’un malaise plus profond concernant la crise sanitaire, d’un besoin de dialogue dans un esprit de coopération et de solidarité». A également déclaré Sophie Wilmès. « Il y a eu un véritable dialogue formel sur toutes les questions en suspens. Je pense que c’est fondamental et que c’est important de le dire aujourd’hui. Il faut pouvoir entendre quand ça ne va pas », a-t-elle confié.

Sophie Wilmès s’est ensuite rendue au Centre Hospitalier Chirec-Delta à Auderghem (Bruxelles) pour une visite plus calme et ouverte cette fois. Il s’agissait là des premières visites du Première ministre dans des établissements médicaux depuis le début de la crise sanitaire liée au coronavirus.

Author

Share