13.5 C
New York
lundi, mai 17, 2021

Buy now

Sarkozy : ce jour où Fillon a provoqué son l’ancien président

Sarkozy : ce jour où Fillon a provoqué son l'ancien président

Il y a dix ans, Nicolas Sarkozy était locataire de l’Élysée, et François Fillon était locataire de Matignon. Retour sur ce jour où l’ancien chef du gouvernement a provoqué l’ancien président de la République avec une veste forestière.

Le vendredi vingt août deux mille dix, Nicolas Sarkozy, alors Chef de l’État organise une table ronde avec l’ancien chef du gouvernement François Fillon au fort de Brégançon à Bormes les Mimosas. Les 2 politiciens doivent y parler de certains questions budgétaires, économiques et financières. Des vacances travaillées, en somme, pour Nicolas Sarkozy et François Fillon alors à la tête de la cinquième République. Les nombreuses rumeurs circulent concernant des tensions entre les deux hommes politique se font cependant de plus en plus orageuses et insistantes.

Les rumeurs ont en effet pris un très mauvais tournant lorsque François Fillon est arrivé au Fort de Brégançon dans le VAR. Avec une veste étonnante inspirée d’un costume de garde forestier de district, de la marque Arnys. Cette veste, bien que fashionable, montrait également une envie d’émancipation de l’ancien chef du gouvernement et tranchait avec le look classique et intemporel du costard. Cravate porté par l’ancien président de la République. A ce jour, l’ancien locataire de Matignon est qualifié de « simple collaborateur de Nicolas Sarkozy. Et les rumeurs de départ couraient dans la presse.

Sarkozy : comment Fillon a sauvé sa place au sein du gouvernement ?

En août deux mille dix, cela faisait déjà des semaines que des rumeurs d’un remaniement ministériel circulent dans les couloires de l’Élysée. Et après ce coup d’éclat vestimentaire de celui qui a été condamné en juin dernier dans ce qui est désormais appelé le Penelope Gate. Certains pensaient qu’il allait rester à la tête de la France. « L’ancien président de la République a gardé un très mauvais souvenir de l’entretien en tête-à-tête au fort Brégançon. En quelques semaines, au cours du quel François Fillon a confié qu’il était tout à fait prêt à quitter le gouvernement. Sans même exiger un lot de consolation, comme la Présidence de l’Union pour un mouvement populaire ou la présidence de l’Assemblée « . Avait même souligné un proche collaborateur de Nicolas Sarkozy à l’époque.

Voir que François Fillon était prêt à partir sans rien demander en échange. Sans rien attendre a surement joué dans la préparation et dans le déroulement du remaniement puisque l’ancien chef de l’État a décidé de lui renouveler toute sa confiance. Et cela jusqu’au bout de son mandat malgré la difficulté de la situation.

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

21,951FansLike
2,768FollowersFollow
0SubscribersSubscribe
- Advertisement -

Latest Articles