M Pokora tacle violemment Roselyne Bachelot

Author

Categories

Share

M Pokora tacle violemment Roselyne Bachelot

Ce vendredi sept août, M Pokora a vivement critiqué la prise de position publique de la Ministre de la Culture Roselyne Bachelot. Fraîchement nommée à la tête du Ministère de la Culture, à propos de l’autorisation sous certaines conditions des spectacles réunissant plus de cinq mille personnes, à partir du 15 août. Sous réserve d’une autorisation spéciale auprès de l’autorité préfectorale compétente et du respect des règles de distanciation sociale.

Le chanteur considére que la faisabilité est totalement impossible. Pour Matt Pokora, il s’agit pour le gouvernement de Jean Castex d’éviter d’indemniser les un virgule trois millions de personnes travaillent dans le monde artistique. » « En nous annonçant des mesures qu’ils savent impossibles à appliquer quand tous les billets sont déjà vendus depuis des mois, ce fameux siège d’écart, ils se protègent », a fustigé l’artiste. Puis, le chanteur préconise d’interdire les réunions et rassemblements publics. » « Ce n’est pas à nous d’annuler. Nous on se démerde avec les assurances et le gouvernement s’occupe des travailleurs. Sauf qu’en interdisant, ils doivent forcément débloquer un budget pour indemniser le secteur de l’évènementiel », a annoncé Matt Pokora. Puis, le compagnon de Christina Milian a publié le message de l’un des fans lui donnant raison :

M Pokora s’exprime !

« Si il faut interdire ou annuler les spectacles cela doit venir de l’État, car il est important d’indemniser les intermittents. On ne parle pas souvent des gens de l’ombre (techniciens, maquilleurs, ingénieurs son. Mais ils doivent aussi manger et nourrir leurs familles et traverser la récession. Face au mécontentement exprimé par les artistes à l’encontre du gouvernement. Roselyne Bachelot avait réagi ce six août en publiant un nouveau communiqué de presse intitué « correctif. »

Les concerts de plus de cinq mille spectateurs seront bel et bien autorisés à partir quinze août prochain. Mais contrairement à ce que disait le dernier communiqué de presse, même après le premier septembre. Les producteurs et autres intervenants devront demander l’aval de l’autorité préfectorale compétente avant d’organiser leurs spectacles et devront toujours obtenir une autorisation administrative à titre exceptionnel ». Voilà qui n’a pas suffi à calmer la colère et la frustration des artistes, dont M Pokora.

Author

Share