Laeticia Hallyday, David et laura: le moment crucial est arrivé

Author

Categories

Share

Laeticia Hallyday

Au début du mois d’octobre, Laeticia Hallyday a versé de l’eau dans son vin et a appelé à la « paix » avec David Hallyday et Laura Smet afin de trouver un terrain d’entente dans le cadre des biens de Johnny. Certaines voix se sont exprimées  l’intérêt financier de cette manœuvre de la veuve : vider 30 millions d’euros de dettes et les « léguer » a ses enfants. Cette position devrait clarifiée dans les prochains jours, notamment après l’audience devant la cour d’appel de Versailles, le mercredi 6 novembre à 9 heures.

Ce lundi 4 novembre, dans les pages de Le Figaro, la journaliste Lena Lotod, se réagit face à cette audience. En l’absence de demande, cette nomination servira à discuter les coûts des avocats en particulier, Modes de conséquence pour deux affaires en cours: la demande française pour que la succession ait lieu à Nanterre par Laura Smit en février 2017 et l’affaire américaine présentée par Laeticia Hallyday à Los Angeles en juillet 2018. Surtout il y a quelques mois, la justice American semblait avoir pris en grippe les conseillers de La veuve et leurs multi mensonges. 

Depuis la fin du mois de juin 2019, Leena Lotod rappelle que le juge américain a pris trois décisions importantes: interdire à Laicisia de transférer les actifs restants de Johnny Halliday en Californie (qui dispose déjà de dizaines de millions d’euros « à l’abri » pour la veuve, un trust que les ainés de johnny veulent les mettre sur la table); le désir de ne pas s’immiscer dans les décisions du tribunal français;

s’adresser uniquement à la justice française pour résoudre tout problème financier. Dans de nombreux documents obtenus quotidiennement par le journal français, le juge des États-Unis semble s’opposer fermement au conseillers de Laeticia et leur dit des mots très durs. Dans le dossier, il semble avoir beaucoup de points de discorde, tels que la note de l’avocat de Laeticia rapport au tribunal américain que L’action française terminée, omettant simplement de préciser qu’il ne s’agissait que d’un référé et pas du procès sur le fond. 

Un oubli primordial, pour des détails que le juge américain a mis en rouge et ne devraient pas servir les intérêts de Laeticia HALLYDAY de l’autre côté de l’Atlantique, car après l’audience du mercredi 6 novembre à la Cour d’appel de Versailles, qui permettra le procès sur le fond de se tenir ensuite à Nanterre.

 le procès de l’état unis reprendra En revanche, le 4 février 2020, le juge doit finaliser la décision de déclarer son incompétence pour juger l’affaire, et se porter à la défense de la justice française pour prendre le soin de s’en occuper. un récession juridique est encore confuse à l’heure actuelle, mais nous devrions le voir plus clairement depuis mercredi.

Author

Share