Jean-Pierre Pernaut sanctionné? sa femme brise le silence

Author

Categories

Share

Jean-Pierre Pernaut

Le journaliste du 13 heures de TF1 n’est plus aux manettes de son programme. Toutefois, en cette période de crise sanitaire, Jean-Pierre Pernaut a continué à travailler aussi durement. Mais à distance.

Il a réalisé certaines interventions en duplex quotidien depuis son domicile et a été succédé par son joker habituel, Jacques Legros, sur l’antenne de TF1. Cette situation d’urgence va durer beaucoup plus longtemps que prévu, peut-être même plusieurs mois. Même si le pays a débuté à se déconfiner peu à peu lundi 11 mai, le journaliste préférée des Français ne va pas encore retourner au travail. Le mari de Nathalie Marquay tenu à prolonger son confinement jusqu’au mois de juin.

Certains auditeurs et internautes se sont demandés sur Twitter si Jean-Pierre Pernaut ne payait pas là ses billets d’humeur. En effet, il a à plusieurs reprises taclé le pouvoir sur la gestion de la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19, notamment sur la question des masques de protection pour éviter la contamination. Ce mardi 12 mai, le chroniqueur de TPMP, Raymond Aabou a dit qu’il trouvait tout ça « très curieux de connaître la réponse à cette question ». Il a également émis l’hypothèse que la première chaîne ait pu « le sanctionner personnellement parce qu’il a épinglé le gouvernement français ». « C’est un avertissement que lui a mis la première chaîne », a pour sa part indiqué Jean-Michel Maire.

Jean-Pierre Pernaut : sa femme brise le silence

Alors simple précaution ou sanction? Nathalie Marquay, la femme du journaliste, a appelé Cyril Hanouna en direct pour mettre les choses bien au clair et faire la lumière sur un bon nombre d’éléments. « Arrêtez de dire qu’il y a des complots. J’en ai marre d’entendre ça. Il revient sur la première chaîne. Ils sont très sympas d’être d’accord avec nous de le mettre en confinement avec moi », a-t-elle ainsi confié. La réponse à son absence sur l’antenne semble donc être celle-ci : Le journaliste du 13 heures reste à son domocile pour protéger sa santé et assurer son bien-être, assez fragile depuis qu’il a été atteint d’un cancer de la prostate il y a quelques mois.

Author

Share