Jean-Marie Bigard lance un appel pour réunir 500 signatures

Author

Categories

Share

Jean-Marie Bigard lance un appel pour réunir 500 signatures

Le célèbre humoriste francais Jean-Marie Bigard persiste et signe. Il y a quelques mois, le comédien recevait un appel téléphonique du président de la République après son coup de gueule très médiatisé pour demander la réouverture des bars et restaurants. Et le retour à la vie normale.

Un coup de fil qui lui a clairement regonflé son ego puisque l’humoriste français le plus couronné de succès s’est mis en tête de le succéder au Palais présidentiel. Une ambition politique qui a fait littéralement bondir nombreux de ses collègues tels que l’ancien animateur star de France Télévisions Patrick Sébastien. Ou encore le célèbre comédien Elie Semoun qui lui ont fortement déconseillé de se lancer en politique.

Début juin, Jean-Marie Bigard confiait à nos confrères de Society que finalement il n’y connaissait « rien en politique et en affaires internationales » et qu’il préférait « gueuler en tribune ». En effet, le mari de Lola Marois est même allé encore plus loin dans ses propos en lançant un message clair sur les réseaux sociaux. « Allez, 500 signatures pour foutre un sacré bordel ». A écrit le célèbre humoriste en légende d’une séquence sur laquelle il pose devant un château gonflable. « Jean-Marie Bigard président de la République ».

Jean-Marie Bigard brise le silence

« Je suis devant mon château en tant que futur président de la République. Je suis obligé quand même d’avoir un château, L’Elysée, c’est plus moche ». A déclaré le comédien avec plein d’humour et d’humilité. Mais cette petite boutade a été encore plus loin dans cette séquence. « Il ne me manque plus que mes 500 signatures ». A confié Jean-Marie Bigard, en indiquant qu’il en avait déjà récolté plus de 100 signatures à travers l’hexagone. « Spontanément, des maires m’ont déjà contacté, a dévoilé le principal intéressé. Ils m’ont dit qu’ils étaient ok.

En fait, pour se présenter aux prochaines élections présidentielles, prévues pour 2022, tout candidat doit obligatoirement obtenir cinq cent signatures. Reste à savoir si l’humoriste français le plus couronné de succès réussira à les obtenir.

Author

Share