François Bayrou : un proche de Macron s’exprime

Author

Categories

Share

François Bayrou : un proche de Macron s'exprime

Alors que la nomination du président du Mouvement démocrate François Bayrou au Plan de modernisation et d’équipement de la France tarde a être officialisé. Les langues des députés se délient sans difficulté sur le comportement de l’ancien garde des Sceaux.

Dans une interview accordée à nos confrères de La République des Pyrénées. Le maire de Pau a donc affirmé être « très intéressé » par ce nouveau poste sur-mesure offert par le président de la république. Des déclarations qui n’ont pas rencontré un grand écho nottament positif au sein de la Parti présidentiel. Rapportent nos confrères du journal Le Parisien. Très agacés par les conditions politiques exigées par François Bayrou. Les proches collaborateurs du chef de l’État ne se sont pas montrés tendres avec l’ennemi numéro un de Nicolas Sarkozy.

Pour certains membres de la majorité parlementaire, cette nomination est loin de faire l’unanimité même au sein du Mouvement démocrate. « C’est un mégalo, il veut sa revanche car il n’a jamais digéré le fait d’avoir dû quitter précipitamment le gouvernement en deux mille dix-sept. Si le locataire de l’Élysée cède. François Bayrou voudra avoir le nez dans tout », a confié un haut dirigeant du Parti présidentiel. Et un proche collaborateur du président de la république d’être encore plus dur avec l’ancien ministre de la justice. « S’il en est à se satisfaire de pareil gadget, c’est inquiétant pour lui. Dans l’économie contemporaine, un commissariat au Plan, ça ne veut plus rien dire, on n’est plus dans les années 1950. Mais si on peut le calmer avec ce hochet, donnons-le lui ».

« François Bayrou a besoin d’une certaine forme de réhabilitation. Mais il ne se rend pas compte qu’il fait une grosse connerie. Un job pareil, ça demande une visibilité pour les cinq ou dix ans à venir. Dans le contexte économique de crise que connaît aujourd’hui le pays, c’est quasi-impossible. On ne sait même pas dans quel état sera le pays dans les mois à venir ». Estime pour sa part, un membre du Mouvement démocrate.

François Bayrou : un membre du Modem brise le silence

De son côté, François Bayrou n’a que faire des critiques. « Il existe de très grands sujets dont on ne parle jamais au point que la plupart d’entre nous ne savons même pas qu’ils existent. Encore faut-il déterminer ce qui est vital au bon fonctionnement de la société et imposer aux décideurs politiques et l’opinion publique de se saisir des problèmes qui méritent certainement une réponse à 10, 20 ou 30 ans, et non pour 10, 20 ou 30 jours ». A lâché l’ancien ministre, tout en précisant qu’une fois nommé haut-commissaire, il resterait maire de Pau.

Author

Share