Dupond-Moretti : une conseillère du ministre remerciée après trois jours

Author

Categories

Share

Dupond-Moretti : une conseillère du ministre remerciée après trois jours

Eric Dupond-Moretti est le nouveau ministre de la justice depuis début juillet dernier. Le jour de la passation de pouvoir avec l’ancienne garde des Sceaux Nicole Belloubet. Il a affiché de grandes ambitions professionnelles pour la justice, l’égalité et la démocratie.

Ce sera à Eric Dupond-Moretti de mener à bien la réforme structurelle du parquet tant attendue par tous les professionnels notamment les magistrats. Mais il souhaite des changements en profondeur et systémiques au système judiciaire. « Je veux garder le meilleur et changer le pire ». A annoncé l’ancien avocat à sa prise de fonctions il y a quelques semaines. Encore faut-il qu’il ait toutes les cartes en main pour entamer une brillante carrière de garde des Sceaux. Et cela ne semble pas être le cas aux yeux de certains.

Le nouveau ministre de la Justice a dû, comme tous les membres du gouvernement. Constituer son équipe avec une liberté inédite. Il avait sélectionné lui-même l’ex-juge financière au tribunal de Paris Charlotte Bilger pour occuper le poste de conseillère spéciale auprès du garde des Sceaux. Charlotte Bilger a été nommée le vingt-quatre août dernier puis remerciée le vingt-six août. Selon les révélations du journal satirique le Canard enchaîné. La magistrate n’est restée que quelques jours en place.

Dupond-Moretti : départ d’une conseillère après deux petit jours au sein de son cabinet

La principale intéressée est une ex-juge d’instruction au pôle financier de la capitale. C’est Charlotte Bilger qui, en deux mille dix-neuf. A mis en examen le haut-commissaire au Plan François Bayrou et d’autres cadres de Mouvement démocrate pour complicité de détournement de fonds publics dans l’affaire des assistants parlementaires du Modem au Parlement européen.

Selon le journal satirique, l’éviction prématurée de l’ancienne juge financière au tribunal de Paris a possiblement été provoquée par la directrice de cabinet du ministre de la Justice Véronique Malbec. Pas contente de voir arriver une conseillère spéciale auprès d’Eric Dupond-Moretti.

Author

Share