Donald Trump dévoile qu’il prend de l’hydroxychloroquine de Didier Raoult

Author

Categories

Share

Donald Trump dévoile qu’il prend de l’hydroxychloroquine de Didier Raoult

Ce lundi 18 mai, Donald Trump a dévoilé qu’il prenait tous les jours de l’hydroxychloroquine. Un traitement efficace contre le paludisme. « Je prends une pillule de l’hydroxychloroquine tous les jours », a-t-il souligné, assurant qu’il n’avait « aucun effet secondaire indésirable » causé par le médicament en question. « Qu’a-t-on à y perdre ? », a-t-il conclu pour expliquer davantage sa démarche scientifique. Le 45e président des Etats-Unis a en effet assuré qu’il n’était pas atteint du nouveau coronavirus et qu’il avait demandé l’avis de ses médecins, spécialistes et ses scientifiques.

Le président américain a ainsi révélé qu’il se faisait tester tous les jours et que. Jusqu’à l’instant, il avait toujours été négatif au Covid-19. Ce lundi, Les Etats-Unis ont franchi la barre des 90 000 morts et des 1,5 million de personnes touchés par le nouveau coronavirus. Selon la maison blanche, constatant ainsi dix milles décès supplémentaires du Covid-19 en quelques jours. Les Etats-Unis sont de loin le pays qui recense, Selon les derniers bilans officiels dévoilé par Washington. Le plus grand nombre de morts dans le monde et de personnes dépistés de Covid-19.

Donald Trump annonce qu’il prend de l’hydroxychloroquine

L’hydroxychloroquine est préconisé par la star mondiale de la microbiologie Didier Raoult. Le patron de l’IHU Méditerranée Infection de Marseille. Un pôle de recherche et d’enseignement supérieur sur les maladies endémiques, infectieuses et transmissibles. A ce jour cepandant, l’efficacité de l’hydroxychloroquine est sérieusement mise en doute par des recherches cliniques menées sur les personnes atteints du nouveau coronavirus.

En effet, une première étude clinique dévoilée en mars dernier par le professeur en biologie. Et réalisée sur vingt-quatre patients testés positifs au nouveau coronavirus. Faisait état de la guérison de trois quarts des malades également chez les patients en soins intensifs au bout de 5 jours. La chloroquine comme traitement miracle; des patients frappés par le COVID-19 a été remise en cause; par certains experts et décideurs. Et l’essai du scientifique a été jugé « insuffisant » et irrecevable car il ne comportait pas les informations requises; mais Didier Raoult indique que ce traitement ne présente pas de risque pour la santé des patients; puisqu’il; est connu; depuis longtemps par les professionnels et par le public.

Author

Share