Didier Raoult un profil émérite, indépendant d’esprit

Author

Categories

Share

Didier Raoult un profil émérite, indépendant d’esprit

Il a bon dos le praticien émérite de l‘institut hospitalo universitaire Méditerranée Infection de marseille. Il a beau cumuler bien des qualités de leadership exceptionnelles de la maturité et de l’expérience. Celles du professeur qui soigne quatre fois moins de mort dans la cité phocéenne qu‘à la capitale, être reconnu dans le monde entier comme une source principale d’information sur l’Épidémiologie. Avoir fondé et dirigé le premier laboratoire européen de recherche en infectiologie avec les subventions de l’exécutif, il est aujourd’hui difficile de faire mieux. En réalité il incarne à lui seul le monde scientifique et universitaire français.

La vérité est que le professeur marseillais Didier Raoult et son protocole à partir de simples molécules sans brevets. Est un grain de sable qui enraye cette machine techno-commerciale scientifique, parfaitement huilée réalisée sur le territoire français. Qu‘est devenue l‘industrie de la santé par l’intermédiaire d’organismes exécutifs. Avec ses relais politiques, scientifiques, journalistiques, un seul chiffre résume la situation. Les grandes sociétés pharmaceutiques internationales n‘hésitent pas à dépenser cinquante millions d’euros par an rien qu’en lobbies industriels à Bruxelles.

Dans l’Hexagone, c‘est un exécutif dans l‘exécutif, cette industrie à haute intensité de capital finance DIRECTEMENT les activités des partis politiques et des candidats qu‘elle tire ses ressources financières du monopole de la Sécu. Et de la gestion de plus en plus administrée de la santé à la française.

Didier Raoult seule contre tous ?

Alors quand le Directeur de l‘institut hospitalo universitaire Méditerranée Infection de marseille. Annonce que la plupart des molécules indispensables à la vie ont désormais été trouvées. Et que l‘on n‘avait plus d’intérêt à en développer de nouvelles molécules. En réalité, cela ne sert à rien et est voué à l’échec. Que la durée de vie dans la plupart des pays développés et en développement n‘augmente plus et que celle dans la plupart des pays pauvres du Sud s‘en rapprochait de plus en plus.

Author

Share