29.7 C
New York
dimanche, juin 20, 2021

Buy now

Didier Raoult : un observateur raconte son traitement à la chloroquine

Didier Raoult : un observateur raconte son traitement à la chloroquine

Paul Molga, observateur pour Les Echos dans la cité phocéenne, a été touché par le nouveau coronavirus il y a dix jours. Souffrant de graves symptômes liés à la Covid-19. Il a décidé de suivre le protocole à base d’hydroxychloroquine préconisé par Didier Raoult. Patron de l’IHU Méditerranée Infection de Marseille. Il exolique la maladie et les effets positifs du protocole marseillais, presque immédiats.

C’est le treize septembre dernier que l’observateur pour Les Echos dans la cité phocéenne. A ressenti les premiers symptômes de la maladie. » Très vite, le journaliste se rend à l’institut du professeur Didier Raoult pour faire le test du nouveau coronavirus. Puis le diagnostic de covid-19 est tombé et après une nuit dans cet hôpital marseillais. Où il a subi une batterie d’examens médicaux, les docteurs lui proposent de suivre le protocole à base d’hydroxychloroquine.

Le seize septembre, hydroxychloroquine et l’azithromycine sur la table. Le journaliste peut commencer le protocole antiviral quotidien: hydroxychloroquine 3 fois par jour associée à du zinc, azythromycine une fois par jour pendant 5 jours consécutifs. Et les effets thérapeutiques sont nettement plus rapides.

Au fil des jours les symptômes se sont presque tous envolés, le journaliste se sent beaucoup mieux. Depuis le vendredi dernier, il a même la sensation de ne plus ressentir de symptôme avertisseur, comme une fatigue inhabituelle. Mais il doit en effet poursuivre le protocole marseillais pendant dix jours consécutifs. Un protocole parfois plébiscité par les médecins, parfois fortement critiqué, notamment dans la communauté scientifique.

Hello mon réseau, me voici Covid+. Devant la violence des symptômes, je n’ai hésité bien longtemps à me rendre à l’IHU…

Geplaatst door Paul Molga op Vrijdag 18 september 2020

Didier Raoult : Paul Molga brise le silence

Le journaliste confie qu’avant de le suivre le protocole marseillais il n’était « ni pro Didier Raoult ni anti ». Il a voulu tester pour se soigner. En tant que observateur Paul Molga reconnaît avoir été curieux de tester « le traitement à base d’hydroxychloroquine. « J’avais entendu, comme beaucoup, des témoignages de malades qui guérissaient du protocole Raoult. »

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

22,042FansLike
2,821FollowersFollow
0SubscribersSubscribe
- Advertisement -

Latest Articles