Didier Raoult tacle violemment les médias traditionnels

Author

Categories

Share

Le Professeur Didier Raoult, infectiologue médiatique de l’IHU Méditerranée Infection de Marseille, a accordé une interview à la chaîne télé israélienne i24news. Il donne plus de crédit aux réseaux sociaux tel que, Youtube, Twitter qu’aux médias traditionnels.

Depuis le début de la crise sanitaire mondiale. Le spécialiste des maladies infectieuses Didier Raoult s’est rapidement imposé comme une figure scientifique éminente de la lutte contre l’épidémie du Sars-CoV-2. Avec ses propos chocs sur l’efficacité du traitement à base de l’hydroxychloroquine. Ou sur le ralentissement du virus Covid-19 avec l’arrivée de l’été. Leur session se termine, il est immédiatement devenu un centre d’attention médiatique durant cette crise liée à l’épidémie de coronavirus 2019-nCoV, adulé par les uns, fortement critiqué par les autrs. « Je deviens un rival incontrôlable dans la clarté de l’information! ».

Didier Raoult : Les réseaux sociaux informent Bien

Interviewé par la chaîne d’informations israélienne jeudi dernier. Le professeur médiatique Didier Raoult, qui se sert notamment de sa chaîne sur Youtube pour communiquer leurs points de vue. A analysé le traitement supposé miracle de l’épidémie mondiale qui risque de tuer 1 milliard de personnes. « Je pense que les médias traditionnels sont en train de rentrer en conflit frontal avec les réseaux sociaux et Youtube, par exemple. La plupart du temps, les informations sont de meilleure qualité sur Youtube que dans les médias traditionnels. Donc, il y a une révolution à faire », a-t-il confié.

Selon ses dires, il y a une « mise en danger sur le plan mediatique » de la presse française dans le monde. Qui s’est traduite par « beaucoup de violence au cours des dernières semaines ». La chloroquine est-elle vraiment efficace contre le nouveau coronavirus ? Ce médicament miracle utilisé depuis plusieurs années pour prévenir; et traiter efficacement le paludisme, des troubles respiratoires est préconisé par le professeur Didier Raoult comme piste prometteuse pour soigner les patients les plus gravement touchés par le COVID-19.

Author

Share