Didier Raoult : « Le taux de mortalité à Paris est plus de cinq fois à celle de Marseille

Author

Categories

Share

Didier Raoult

Didier Raoult, le professeur de l’IHU de Marseille a publié comme tous les mardis une séquence vidéo sur la chaîne YouTube de son IHU. Dans laquelle il fait une comparaison des courbes épidémiques « qui représentent la distribution des cas dès le début de la crise sanitaire » selon les grandes villes, les régions et les pays.

Il s’est en effet lancé dans l’évaluation des chiffres officiels de mortalité et des contaminations dans la capitale et la cité phocéenne, « selon des données scientifiques communiquées par le virologue controversé ». « Si on compare Paris et Marseille, la mortalité de Paris est plus de cinq fois supérieure à celle de Marseille, confie-t-il. Cela fait une grande différence pour le professeur Didier Raoult. Et on voit qu’il y a des jeunes qui sont morts en Ile-de-France. Ce qui doit amener à se poser des questions très sérieuses sur la gestion de l’épidémie dans cette partie de la France. »

Didier Raoult se montre une nouvelle fois très critique envers la gestion de l’épidémie

L’épidémiologiste marseillais souligne, comme d’habitude, que « sur le plan de la dynamique de l’épidémie en France, on est au bout ». « Il ne reste que quelques cas sporadiques mais les choses sont en train de se résoudre comme il se doit. Ici comme ailleurs dans le monde. Le nombre d’hospitalisations et de visites à l’urgence, de cas en réanimation cardio-respiratoire et des décès continue de diminuer de manière significative avec le temps et l’épidémie disparaît donc au milieu du printemps comme c’était une possibilité non négligeable. »

Convaincu de la qualité et l’efficacité de la stratégie adoptée depuis le début de la crise sanitaire par l’IHU Méditerranée Infection. (Il fait partie des hôpitaux de l’Assistance publique de Marseille). Il a continué à détailler le bilan régional « comporte des résultats variables » en comparaison avec les autres régions du pays ou dans d’autres pays de la zone euro touchés par le virus

Author

Share