29.7 C
New York
dimanche, juin 20, 2021

Buy now

Didier Raoult, «le Lancet demande des comptes aux auteurs» de l’étude

Didier Raoult

Le professeur Didier Raoult dénonce des écarts importants et inexpliqués dans l’étude clinique publiée par la revue scientifique britannique « The Lancet ». Concernant l’influence néfaste, voir mortels de la chloroquine pour les malades du coronavirus. Selon lui, le journal «demande rapidement des comptes aux auteurs de toute urgence».

Une nouvelle fois, Le directeur de l’IHU Méditerranée Infection de Marseille; s’en est pris à l’étude clinique du journal britannique. Pointant l’inefficacité et les risques de la chloroquine et ses dérivés sur la santé des patients atteints du nouveau coronavirus. Sur son compte Twitter, le virologue controverse a démonté les incohérences répétées des chiffres publiés par « The Lancet ».

Selon le professeur marseillais, «Les autorités sanitaires et les responsables de la santé australiennes interrogées par le Guardian Australia. S’interrogent sur les discordances significatives et importantes entre les données de la publication du Dr Mandeep Mehra dans la revue scientifique et leurs données nationales sur l’hydroxychloroquine». «Elles ne comprennent pas quels hôpitaux ont partagé leurs données patients», assure le Pr Raoult.

Didier Raoult BRISE LA GLACE

«Le journal Britannique demande rapidement des comptes aux auteurs présumés de toute urgence. Ceux-ci se défendent en disant qu’un des 5 hôpitaux australiens était en fait un hôpital asiatique. Toujours des écarts marqués qui demeurent inexpliqués. La magie du big data!». Auparavant, Didier Raoult avait annoncé que les dernières études scientifiques; qui constatent l’inefficacité et la dangerosité de la chloroquine et ses dérivés; étaient basées sur un «big data mal maîtrisé et mal utilisé».

«Comment voulez-vous qu’une étude foireuse faite avec le big data change ce que nous nous avons vu?», s’est déclaré la star mondiale de la microbiologie dans sa hebdomadaire vidéo diffusée sur YouTube. Selon ses dires, les mégadonnées «ont une espèce de fantaisie complètement délirante et détendue, qui prend des données dont on ne connaît pas la qualité et qui mélange tout».

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

22,042FansLike
2,822FollowersFollow
0SubscribersSubscribe
- Advertisement -

Latest Articles