7.5 C
New York
samedi, avril 17, 2021

Buy now

Didier Raoult dénonce l’attitude du Cnom

Selon son avocat et selon des informations données par la presse; le professeur Didier Raoult dénonce avec la plus grande fermeté l’attitude injuste de la part du Conseil national de l’Ordre des médecins.

L’instance médicale a déposé plainte, il y a quelques semaines; contre 6 praticiens dont le Directeur de l’IHU Méditerranée Infection de marseille, fervent défenseur de l’hydroxychloroquine pour lutter contre le nouveau coronavirus, et son confrère, le professeur Christian Perronne; praticien de renom qui apparaissait notamment dans le documentaire controversé Hold Up; consacré à l’épidémie de covid-19.

« Je crois juste que le Conseil national de l’Ordre n’a rien à faire de ses journées »; a fustigé l’avocat du professeur marseillais, sur l’antenne de BFMTV; niant avec véhémence le fait que cette nouvelle plainte pouvait en elle-même être un véritable camouflet pour son client.

 

Didier Raoult dénonce l'attitude du Cnom

La star mondiale de la microbiologie Didier Raoult est notamment au centre d’une polémique acharnée; au cours des derniers mois, pour avoir étrillé la gestion de l’épidémie du nouveau coronavirus par le gouvernement d’Emmanuel Macron et les conflits d’intérêt apparents dans la recherche pour enrayer la pandémie de covid-19. Ses propos et sa position avaient en effet poussé le Conseil Régional d’Ordre des Médecins à Marseille à saisir l’instance judiciaire, et le Conseil national de l’Ordre des médecins a choisi de s’y associer.

Vous avez le directeur général de la Santé Jérôme Salomon; qui est praticien; qui a fait pression pour modifier des rapports effectivement sur la pénurie de masque (…); il a été pris en flagrant délit de mensonge mais ça ça ne pose pas de problème au Conseil national de l’Ordre des médecins; l’ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn ne pose pas de problème à l’Ordre… »; a tancé l’avocat du profeseur, mettant en cause Jérôme Salomon, pointé par la commission d’enquête du Sénat sur la gestion de la crise sanitaire début décembre dernier.

Le directeur général de la Santé est accusé par les sénateurs d’avoir fait pression auprès des experts; pour modifier les données d’un rapport, ainsi que Agnès Buzyn, aux commandes au début de l’épidémie de covid-19.

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

21,774FansLike
2,740FollowersFollow
0SubscribersSubscribe
- Advertisement -

Latest Articles