Didier Raoult a fait sa rentrée médiatique

Author

Categories

Share

Didier Raoult a fait sa rentrée médiatique

S’il était toujours présent sur le réseau social à l’oiseau bleu, l’éminent professeur Didier Raoult se faisait beaucoup plus rare ces dernières semaines, à la télévision. Le spécialiste marseillais a décidé de faire son grand retour sur le devant de la scène médiatique.

Interviewé par la journaliste star Laurence Ferrari à l’Institut Hospitalo-Universitaire Méditerranée Infection de Marseille où il officie. Le célèbre infectiologue a accepté d’aborder plusieurs sujets liés à l’épidémie de covid-19. Et de tenter de faire la lumière sur cette maladie, qui inquiète beaucoup et qui soulève de nombreuses questions en ce qui concerne la façon de le combattre.

Alors que certains indicateurs préoccupants semblent indiquer une reprise progressive de l’épidémie dans l’hexagone, le professeur marseillais a donné des éclaircissements utiles sur plusieurs questions. « Pour l’instant, ça n’a pas cette forme là », a confié Didier Raoult avant d’ajouter. « L’avenir d’une maladie nouvelle est imprévisible, il faut se mettre ça en tête. » Durant son interview, le directeur de l’Institut Hospitalo-Universitaire Méditerranée Infection a tenu à rappeler certains faits précis concernant ce nouveau virus. « Cette maladie-là n’est pas plus mortelle que les autres ». « Il y a des des maladies infectieuses qui circulent qu’on comprend mal et qui font partie de l’histoire de notre interaction avec notre environnement, c’est comme ça », a expliqué le virologue de Marseille.

Didier Raoult de retour !

Au sujet du nouveau vaccin contre le nouveau coronavirus, que certains pays du monde développé auraient déjà expérimenté ces dernières semaines. Le professeur de renom a là encore, un avis scientifique aussi tranché sur le sujet. « Je ne sais pas si ça aura une utilité. Si la maladie reste ce qu’elle est maintenant, je ne sais pas qui va vouloir se vacciner pour un truc qui tue pas, honnêtement », a confié Didier Raoult.

L’éminent infectiologue a alors expliqué qu’il n’y avait pas « un monde divisé en 2 ». Avec d’un côté les anti-vaccins, de l’autre les pro-vaccins : « Cette question des anti et pro-vaccins c’est une énorme bêtise. Le monde n’est pas divisé en 2, il n’y a que les imbéciles qui pensent que c’est divisé en 2. Il n’y pas un monde des anti-vaccins, un monde des pro-vaccins. Encore une fois ce n’est pas vrai », a confié Didier Raoult, tout en précisant. « Je suis un scientifique et la science, ce n’est pas une question d’idéologie. C’est juste de la connaissance », a expliqué spécialiste marseillais. Et de conclure : « J’interdis à qui que ce soit de me dire si je suis un pro ou un anti-vaccins.

Author

Share