Bernard Tapie sauvé par son nouveau traitement médical

Author

Categories

Share

Le célébre homme d’affaires Bernard Tapie, atteint d’un double cancer de l’estomac et de l’œsophage, suit un nouveau traitement médical expérimental à Bruxelles. L’ancien ministre de ville de François Mitterrand donne des nouvelles rassurantes sur son état de santé.

Depuis 2017, l’ancien président de l’Olympique de Marseille se bat vigoureusement et courageusement contre un double cancer. Bernard Tapie a décidé de faire partie des cobayes d’un traitement expérimental, qu’un praticien lui a proposé à Bruxelles. Au cours d’une interview accordé au média belge La Dernière Heure, dont le magazine Paris Match révéle quelques extraits. L’homme d’affaires se confie à cœur ouvert sur ce nouveau traitement basé sur le principe de l’immunothérapie qu’il suit depuis quelques mois.

Le père de famille annonce alors. Je suis très content de parler à un Belge car je serais déjà mort si votre pays n’existait pas, En France, pour avoir la paix, les médecins refusent de vous soumettre à ce traitement. Mais si on ne l’avait pas mis en route, je ne serais certainement plus là pour vous en parler. Oui, je serais mort sans ça. » D’ailleurs, l’efficacité et l’efficience de ce traitement très lourd reste à prouver avant de pouvoir être proposé à un grand nombre possible de patients vivant avec le cancer.

Bernard Tapie évoque son nouveau TRAITEMENT

Ce traitement expérimental en question lui infligerait bon nombre d’effets secondaires douloureux qui peuvent se manifester sur tout le corps ». Mais, Bernard Tapie relativise : « La tumeur a pris un sale coup. » Pour les besoins de ce nouveau traitement du cancer. Le célébre homme d’affaires doit se rendre toutes les 3 semaines à Bruxelles. Pendant la période du confinement, il a été logé dans une résidence privée. Il y a quelques semaines, l’ancien ministre a fait une sortie remarquée à Saint-Tropez, il est apparu avec femme Dominique. L’occasion pour lui de passer des bons moments, en famille et de profiter de vraies vacances avant son nouveau procès. Qui doit se tenir du douze octobre au dix-huit novembre prochain. L’ancien patron de l’Olympique de Marseille est toujours poursuivi pour escroquerie dans l’affaire de l’arbitrage du Crédit lyonnais.

Author

Share